Abdominoplastie

A qui s'adresse cette intervention

L’abdominoplastie s’adresse aux patients qui souhaitent corriger un affaissement du ventre à la suite d'une grossesse, d'une accumulation de gras, d'un relâchement des muscles ou d'une perte de poids rapide.

Un abdomen protubérant ou tombant peut être embarrassant tant pour un homme que pour une femme et peut causer plusieurs désagréments autres que seulement esthétiques : estime de soi affectée, activités limitées, choix vestimentaires difficiles, inconforts physiques (irritations ou odeurs dans les replis de peau).

Elle est réalisée lorsque l’activité physique et une saine alimentation n’arrivent pas à contrôler ces anomalies.

Cette intervention est pratiquée aussi bien chez la femme que chez l'homme.

L’abdominoplastie est envisageable pour les gens en bonne santé dont le surplus de poids n’est pas important ou dont l’accumulation de gras à l’intérieur de l’abdomen ne serait pas la cause première d’un abdomen proéminent.

Quels sont les objectifs et principes de l'intervention

L’objectif d’une telle intervention est de vous enlever la peau la plus abîmée (distendue, cicatricielle ou vergeturée) et de vous retendre la peau saine périphérique.

L'abdominoplastie la plus habituellement réalisée consiste à pratiquer l'ablation d'un large fuseau de peau, correspondant à tout ou partie de la région située entre l'ombilic et le pubis, selon un dessin adapté aux lésions.

La peau sus-jacente, saine, située en règle générale au-dessus de l'ombilic, sera redrapée vers le bas, de manière à reconstituer une paroi abdominale avec une peau de bonne qualité.

L'ombilic est conservé et replacé en position normale, grâce à une incision faite dans la peau abaissée.

Une telle chirurgie laisse toujours une cicatrice plus ou moins longue et plus ou moins cachée, selon l’importance et la localisation de la peau lésée dont il a fallu réaliser l’ablation. Le plus souvent, cette cicatrice est située au bord supérieur des poils pubiens et déborde plus ou moins loin dans les plis de l’aine. Sa longueur est prévisible avant l’intervention.

Avant l'intervention

Un examen attentif de votre abdomen est réalisé par le chirurgien qui prendra en compte tous les paramètres qui font de chaque patient(e) un cas particulier.

En fonction de ce contexte anatomique, des préférences et habitudes de votre chirurgien et de vos désirs, une stratégie opératoire est convenue.

Un bilan préopératoire habituel est réalisé conformément aux prescriptions.

Vous rencontrez votre médecin anesthésiste en consultation au plus tard 24 heures avant l’intervention.

Aucun médicament contenant de l’aspirine ne doit être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

En fonction du type d’anesthésie, on pourra vous demander de rester à jeun avant l’intervention.

L'intervention

Votre chirurgien adopte une technique qui lui est propre et qu’il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats.

Le tracé des incisions, qui correspond à celui des futures cicatrices, a déjà été évoqué : il est, en fait, fonction de la localisation et de la quantité de peau lésée : en pratique, la cicatrice sera d'autant plus grande que la quantité de tissu à retirer est importante.

La graisse en excès est extraite par lipoaspiration et les muscles distendus sont remis en tension.

En fin d'intervention, un pansement modelant est confectionné.

En fonction de l'ampleur des améliorations à apporter et de la nécessité éventuelle de gestes complémentaires, l'intervention peut durer de deux à trois heures.

Après l’intervention

Il faut s’attendre à des douleurs plus importantes que lorsqu’il s’agit d’un simple ajustement de l’excédent cutané. Pendant quelques jours, une position semi-assise devra être maintenue afin de réduire la tension sur l’abdomen.

Vous ne devez ni vous étonner ni vous inquiéter d’un œdème (gonflement).

Les premiers jours, il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent.

Il faut prévoir des pansements pendant une quinzaine de jours après l'intervention.

Le port d'une gaine de soutien est conseillé pendant 2 à 4 semaines, jour et nuit afin de diminuer l’oedème, draper la peau et maintenir la suture musculaire.

Les cicatrices sont cachées en avant et en arrière par les cheveux. La seule zone légèrement visible, en avant de l’oreille, peut être temporairement masquée par la coiffure.

Quels sont les résultats de l’intervention

Un délai de douze mois est nécessaire pour apprécier le résultat.

Votre cicatrice s’estompe avec le temps, mais ne disparaît pas complètement.

Au-delà de l'amélioration esthétique qui est souvent appréciable, les plasties abdominales vous apportent en règle générale une amélioration très nette au niveau de votre confort.

De plus, cette amélioration fonctionnelle et le mieux-être psychologique vous aident dans l'ajustement de votre équilibre pondéral.

Quelles sont les complications possibles

Comme toute intervention chirurgicale, une abdominoplastie peut avoir quelques rares complications générales telles que : infection, hématome ou complication anesthésique.
En général, une abdominoplastie comporte en fait très peu de conséquence locale durable. L’œdème et les ecchymoses se résorbent.

Quant à la réaction de la peau, il s'agit d'une réaction de type individuelle qu'il est difficile de prévoir en totalité.

Pour aider la peau à bien réagir et pour limiter l’œdème post-opératoire, le port d'un vêtement de contention est conseillé. Il s'agit d'un panty ou d'une gaine dont le modèle et la taille seront adaptés à l'intervention et à la patiente.

Quelles sont les opérations simultanées possibles

Une abdominoplastie peut être associée, si nécessaire, à d’autres gestes complémentaires au niveau du visage ou de la silhouette. Certaines opérations peuvent parfois être réalisées dans le même temps opératoire comme une lipoaspiration (parfois réalisée dans le même temps opératoire).

De retour chez vous

Les premiers jours, il est recommandé de dormir avec quelques oreillers sous la tête et les genoux afin de réduire la tension sur les berges de la plaie. Il est aussi utile de porter une ceinture abdominale, surtout dans le cas d’une suture solide des muscles droits de la paroi abdominale.

Les cicatrices entraînées par une abdominoplastie sont un peu rouges et grumeleuses au début. Vous pouvez appliquer une crème hydratante afin de les atténuer et faire estomper plus rapidement. Il est possible qu’après l’intervention la peau du ventre demeure insensible pendant quelque temps, puisqu’une grande partie de la peau du ventre a été décollée. C’est une sensation étrange, mais cet inconvénient disparaît quelques mois après l’abdominoplastie.

Au bout de 2 mois, le résultat commence à apparaître. Il est complet dans les 3 mois qui suivent l'opération. L'exposition au soleil est déconseillée les 3 premiers mois.

Dépendant de la complexité de l’intervention, vous pouvez reprendre votre travail trois à six semaines après l’intervention

Il est impératif d’effectuer auprès de votre médecin traitant des visites de contrôles régulières pour suivre l'évolution, la cicatrisation, et donner les conseils les mieux adaptés.